Entreprises : un appel à projets pour l’expérimentation numérique

La Région lance la deuxième édition de l'appel à projets «expérimentation d’innovations numériques» visant à créer une dynamique régionale par l’accélération et la mise sur le marché de produits et services numériques innovants appliqués à une ou plusieurs des filières prioritaires pour la Bretagne. Cet appel à projets est ouvert jusqu'au 14 mai 2018.

Économie

Publié le vendredi 23 février 2018

En vue de créer des synergies et de booster les filières de la Glaz économie, la région lance la seconde édition de son appel à projets « expérimentation d’innovations numériques« . Obligatoirement réunis en consortium comptant au moins une PME implantée en Bretagne et un expérimentateur tiers, les porteurs de projets ont jusqu’au 14 mai pour candidater auprès de l’une des 7 technopoles de la région. À titre d’exemple, l’édition 2017 avait vu 14 projets soutenus à hauteur de 784 000 €, dans les télécoms, le logiciel, les objets connectés, l’optique/photonique ou encore les smart grids.

 

Objectifs

En appui sur l’ingénierie des technopoles bretonnes dans le cadre de leur mission régionale, l’objectif de cet appel à projets est de faciliter la réalisation de projets d’expérimentation de produits et services numériques innovants appliqués à une ou plusieurs des filières prioritaires pour la Bretagne, à savoir :

  • Alimentaire
  • Naval-nautisme
  • Tourisme
  • Biotechnologies
  • Véhicules et mobilité
  • Energies marines renouvelables
  • Défense et sécurité
  • Eco-activités
  • Santé
  • Bâtiment, éco-construction et éco-rénovation

En particulier en lien avec le pôle Images & Réseaux d’une part et avec Bretagne Développement Innovation (et ses Grands Projets Structurants) d’autre part, le but de cet appel à projets est de favoriser, pour une PME bretonne innovante, l’adaptation d’une solution numérique existante sur un nouveau marché, ou sa première mise sur le marché. Dans ce deuxième cas, les projets permettront l’obtention d’une première référence client sur le marché visé et, par conséquent, l’accélération de la mise sur le marché de l’offre développée en validant la démarche technique et commerciale de l’entreprise.

 

Bénéficiaires

  • Le consortium devra être composé a minima d’une PME implantée en Bretagne et d’au moins un expérimentateur permettant la mise en œuvre de la solution développée. L’expérimentateur aidera à la mise en place d’un cahier des charges, puis testera et évaluera la solution
  • Durée du projet : inférieure à 24 mois, comprenant une phase de développement, une phase d’expérimentation (4 mois minimum) et une phase d’évaluation de l’expérimentation
  • Budget du projet : supérieur à 50 000 €

Tout projet devra être accompagné par une technopole bretonne, pour le montage du projet et son suivi

 

Modalités

L’aide financière est apportée au porteur du projet sous forme de subvention ou d’avance remboursable.

  • Subvention : Maximum 35 % des dépenses éligibles, plafonnée à 50 000 €.
  • Avance remboursable : Maximum 50 % des dépenses éligibles, plafond à 150 000 €.

Une aide pourra exceptionnellement être accordée aux expérimentateurs dans une limite de 35 % des dépenses éligibles et de 20 000 € par projet, sur la base de l’examen d’une argumentation précise de la demande d’aide démontrant son caractère incitatif.

 

Calendrier :

  • Date de lancement : Mardi 20 février 2018
  • Dates limites de dépôt des dossiers de candidature :
    • Auprès des technopoles : lundi 14 mai 2018 (midi)
    • Auprès de la Région : lundi 28 mai 2018 (midi)
  • Comité d’expertise : 20 juin 2018
  • Pour les projets retenus, date limite de dépôt des pièces complémentaires : lundi 16 juillet 2018 (midi)
  • Décision de soutien (indicatif) : octobre 2018

 

Les Technopoles :